Apprentissages après 4 ans chez Real Ventures : entrevue avec Ricky Fefergrad, directeur des finances

Real Ventures
4 min readJan 31, 2023
Ricky Fefergrad, directeur des finances de Real Ventures

Faites connaissance avec Richard Fefergrad (alias Ricky), directeur des finances de Real Ventures, qui a récemment franchi le jalon de ses quatre années de travail au sein de l’entreprise. Dans l’esprit de la célébration et du partage de quelques perles de sagesse qu’il a recueillies chez Real, nous nous sommes assis avec lui pour discuter de son rôle, de ce que c’est que de travailler dans le domaine du capital-risque et de ce qu’il a appris de plus important au cours de son mandat.

Merci d’avoir accepté cette interview Ricky! J’ai pensé que nous pourrions démarrer en te demandant de nous parler un peu de ton parcours et de décrire ton rôle actuel et tes responsabilités en tant que directeur des finances chez Real.

Oui, bien sûr! En tant que directeur des finances chez Real, mon rôle est d’agir en tant que responsable des finances et principal point de contact pour les questions internes et externes. Au quotidien, je gère principalement les obligations liées aux finances et aux rapports de l’entreprise, que toutes les sociétés de capital-risque sont généralement tenues de respecter, je fournis des recommandations à l’équipe d’investissement concernant les décisions financières et je soutiens nos partenaires commerciaux en leur fournissant des mises à jour sur la performances de nos fonds.

Avant de me joindre à la compagnie, j’ai commencé à travailler dans un cabinet comptable virtuel; une entreprise de deux personnes dirigée par mon frère. En plus de travailler avec la famille, c’était une expérience formidable, car j’ai pu travailler avec des petites entreprises opérant dans de nombreux secteurs. C’était mon premier contact avec l’entrepreneuriat, qui m’a beaucoup appris sur la façon dont les propriétaires de petites entreprises gèrent leur société et sur les défis auxquels ils sont souvent confrontés.

En 2016, je me suis joint à l’équipe de comptabilité de Luxury Retreats (qui a été rachetée par Airbnb en 2017). C’était ma première expérience de travail dans une entreprise de taille moyenne. J’ai appris à travailler efficacement au sein d’une équipe plus importante et à comprendre ce que c’est que de travailler dans une entreprise en hypercroissance. Avec le recul, le temps que j’ai passé chez Luxury Retreats et les connaissances que j’ai acquises tout au long de sa croissance et de son acquisition se sont avérés très précieux pour comprendre les réalités financières des entreprises du portefeuille de Real Ventures qui souvent connaissent une croissance rapide similaire.

Qu’est-ce qui t’a poussé à vouloir travailler dans la finance?

J’ai toujours été une personne de chiffres. Quand j’étais enfant, ma matière préférée à l’école (à part l’éducation physique, peut-être!) était les maths. Dès mon plus jeune âge, j’ai su que je voulais faire carrière dans la finance. Je suppose que l’on peut dire que j’ai de la chance d’avoir toujours été aussi sûre de ce que je voulais professionnellement.

Avant de travailler chez Real Ventures, avais-tu déjà envisagé de travailler dans le domaine du capital-risque?

Pas du tout! Avant de me joindre à Real, je n’avais aucun contact avec le secteur du capital-risque. La seule chose que je connaissais du capital-risque, c’était Shark Tank et Dragon’s Den, comme la plupart des gens qui n’ont pas été exposés à l’écosystème VC. Bien sûr, avec le recul, il est clair que l’émission ne montre que la partie émergée de l’iceberg sur ce qu’implique l’investissement dans de jeunes entreprises en préamorçage.

Qu’est-ce qui te passionne le plus dans votre travail? Quelle partie t’apporte le plus de joie?

Ce que j’aime le plus dans mon travail, c’est définitivement la possibilité de travailler en étroite collaboration avec nos associé.e.s de capital-risque chevronné.e.s et incroyablement dévoué.e.s à la communauté des startups technologiques canadienne. J’ai beaucoup appris et acquis de nouvelles perspectives grâce à nos conversations sur l’investissement, l’entrepreneuriat, le leadership et bien d’autres choses encore. Les connaissances que j’ai acquises m’ont aidé à tracer ma propre voie au sein de l’entreprise et à continuer à trouver de nouvelles façons d’apporter de la valeur à notre équipe, à nos entrepreneur.e.s et à nos investisseur.e.s. C’est très enrichissant.

Quel a été ton plus grand apprentissage depuis que tu t’es joint à Real Ventures?

Deux choses me viennent à l’esprit. Tout d’abord, la constitution d’un portefeuille gagnant est un engagement à long terme où il est essentiel de construire et d’entretenir des relations de confiance avec les entrepreneur.e.s.

Deuxièmement, découvrir l’aspect humain de l’entreprise. Travailler chez Real m’a ouvert les yeux sur les défis émotionnels que représentent le lancement et le développement d’une entreprise à risque. Il est très intéressant de voir comment les chef.e.s d’entreprise dirigent leur société (surtout en cette période de changement rapide des conditions économiques). Ça me rappelle que chacun est humain, fait de son mieux et travaille sur sa propre croissance en tant que leader et individu. Ces apprentissages m’ont aidé à devenir un meilleur être humain, un meilleur collègue et un meilleur gestionnaire, ce qui m’a permis d’être plus présent et plus utile pour les gens qui m’entourent.

Pour en savoir plus sur nos réflexions sur la façon de faire évoluer votre startup inscrivez-vous à notre infolettre et suivez-nous sur Twitter, LinkedIn et Facebook.

--

--

Real Ventures

Canada’s leading early-stage VC firm dedicated to serving entrepreneurs and nurturing the communities in which they thrive.